Lui, nouvelle star de la presse masculine

Déjà 4 mois que le magazine Lui occupe une place de choix dans les kiosques, avec Frédéric Beigbeder pour chef d’orchestre.  Un retour du journal remarqué dans un paysage de presse masculine  presque désert. Au delà d’ une énième revue de charme , « Lui » se fait écho d’une époque… Pas si révolue!

lui

Une petite histoire de lui

« Lui » n’est pas novice en matière de presse masculine puisqu’il a en effet été créé en Novembre 1963 par Daniel Filipacchi et Frank Ténot. Le magazine est très populaire, entre autres grâce aux jolies filles dénudées qui côtoient des articles et enquêtes de fond. Ainsi, le but caressé par les rédacteurs en chef était de publier un mensuel de charme à la française, avec de l’information de qualité. Le magazine s’inspire de Playboy et connait un succès immebse dans les années 1980. Les stars se dénudent, par exemple, Bardot, Jane Birkin, ou Mireille Darc. Outre ces jolis minois (et plus!) , la popularité du magazine repose sur une ligne éditoriale forte « Lui, le magazine de l’homme moderne ». Un homme, on l’aura compris amateur de belles femmes mais également et c’est sans doute la plus grande originalité du journal, intelligent et cultivé!  Ainsi, de grands noms comme François Truffaut ou Michel Labro tiennent des rubriques dans ce mensuel d’un  nouveau genre. De 1987 à 1994, le journal change de formule et de slogan puisqu’il devient « Lui, le magazine de l’homme civilisé ».

Lui, nouvelle génération

350.000 exemplaires,  2,90 euros, Lui comporte 60 pages de pub et  tradition oblige , pas mal de femmes nues. On peut ainsi se demander ce qui a motivé ce retour de Lui sur le devant de la scène.  Qui mieux que Beigbeder saurait nous apporter une réponse?  «Le retour de Lui, c’est le plaisir d’un dernier tour de piste, c’est un baroud d’honneur en souvenir de ce dinosaure nommé le Mec, celui qui draguait lourdement (…). Certains l’appelaient « macho », d’autres disent « néo-beauf » mais le surnom qui lui va le mieux est « connard d’hétérosexuel ».»

Le retour de Lui met finalement en avant les doutes que peuvent avoir aujourd’hui les hommes face à leur virilité et à  leur rôle au sein de la société, de la famille. Cependant, nul machisme dans ce journal masculin, simplement des questionnements qui méritent d’être posés . En témoigne, le nouveau slogan du journal. « Lui, le magazine des hommes qui pensent à elle ».

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Current day month ye@r *

Bijoux homme Sac homme Portefeuille homme
Powered by WordPress